恋の罪

de Shion Sono, 2011, *

Il y a une idée, une ambiance et des actri­ces. Le prob­lème, c’est que les auteurs se sont per­dus en route : ce qui aurait dû être un polar roman­tique sur une femme trop rangée qui bas­cule dans la pros­ti­tu­tion se trans­forme en pré­ten­tieux gloubi-boul­ga pseu­do-sym­bol­ique et cérébro-mas­tur­ba­toire digne d’un mau­vais Von Tri­er.

NB : le Comité anti-tra­duc­tions foireuses a validé la con­ser­va­tion du titre ini­tial 恋の罪 (grosso modo, “crime roman­tique”), le titre offi­ciel Guilty of romance étant à la fois pas français et très moche.

[jetpack-related-posts]

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *